Investir dans le photovoltaïque : crédit d'impôt et autres aides publiques

L'installation de panneaux photovoltaïques permet la production d'électricité pour un usage personnel ou pour une revente à un producteur d'électricité. Votre toit peut devenir une véritable placement financier et fiscal.

Un avantageux prix de rachat de l'électricité par EDF

En France, le prix de rachat du watt pour une intégration au bâti est de 0,61256 € en 2009 avec une clause d'indexation sur deux indices de l'INSEE. Le prix de rachat pour une installation en sur-imposition est de 0,33413 €. Le contrat de rachat d'électricité est garanti pendant 20 ans.

Le dispositif d'aides publiques

Les aides pour l'installation de panneaux photovoltaïques sont nombreuses et conséquentes. Il s'agit essentiellement du crédit d'impôt, mais également de la possibilité de TVA à 5,5 % pour l'installation et de diverses aides éventuelles proposées la région et les autres collectivités publiques. Les conditions sont toutefois restrictives et il est recommandé de demander à la délégation de l'ADEME correspondant à son domicile le détail du dispositif s'appliquant à son cas particulier.

Le financement de l'installation

Un montage financier est proposé par certains installateurs, comme Solaire Direct, afin de ne pas avoir à faire d’avance de fonds. Divers établissements bancaires et financiers proposent également une telle possibilité dans le cadre d’investissement dans les énergies renouvelables, mais malgré la quasi absense de risque, les conditions d'obtention des prêts sont souvent restrictives.

Simulation d'investissement

Pour exemple, une installation moyenne de 20m² produit environ 2 500 KWh par an et coûte environ 15 000€/TTC.

Le cadeau de l’Etat par votre crédit d’impôt pour un couple est de 8,000 €. L’aide régionale pour votre région portant sur la main d’œuvre peut s'élever à environ 1,500 €. Restent à la charge de l'investisseur : 15,000 - 8,000 - 1,500 = 5,500€

Selon les cours garantis, la production d’électricité d'une telle installation peut rapporter en moyenne 1,600€ / an.

Il faut donc quatre ans pour arriver au point mort. Les seize années suivantes rapporteront 1,600 euros par an. A noter que les gains provenant de la vente d’électricité photovoltaïque sont exonérés d’impôt sur le revenu si la puissance des panneaux n’excède pas 3 Kw-crête, ce qui correspond environ 30 m2 de panneaux. Quand aux panneaux, ils ne nécessitent pas de frais d'entretien significatif tout au long de leur durée de vie, soit une vingtaine d'années. L'onduleur commence en revanche à voir ses performances se dégrader dès 10 à 12 ans et il peut être rentable de le remplacer.

L'investissement pur

Certaines sociétés telles que CPC-Solabios proposent des offres où l'installation de panneaux photovoltaïques est vue comme un simple investissement, les panneaux solaires n'étant généralement pas placés sur sa propriété, mais sur un emplacement procuré par l'organisme qui propose l'investissement en question. En contractant auprès d’un organisme financier un prêt du montant de l'investissement, en principe à un taux préférentiel, l'investisseur n'aura pas d’argent à sortir puisque les remboursements sont calculés par rapport à la production. Même si la marge du prestataire est très élevée, de tels investissements sont intéressants par rapport aux investissements financiers comparables de même risque. C'est notamment le cas pour les particuliers soumis à l'ISF, qui peuvent bénéficier d'une réduction d'ISF de 75 % du montant d'investissement la première année, ainsi que des personnes physiques soumises aux BIC (Bénéfices Industriels et Commerciaux), qui peuvent bénéficier d'un amortissement de 100 % la première année.

2009 - Panneaux Photovoltaiques .com- All Rights Reserved